L'admin
Jan 30, 2018

Confignon et le "mouvement des lieux"

0 comments

Edited: Jan 30, 2018

À l'instar de François Letourneux* ("Le mouvement des lieux. Petites histoires de paysages", Buchet-Castel, 2016), nous vous proposerons une galerie d'images des rues de notre commune du XXème et XXIème siècle. Plutôt que d'en appeler à la nostalgie, nous voudrions ouvrir la discussion sur la valorisation du patrimoine et le mouvement du paysage périurbain.

Ce premier poste sera majoritairement dédié au Chemin du Vuillonnex:

 

 

Chemin du Vuillonnex 69-65, vers 1900 et en 2013
"Ce mas commençait par une petite maison, le n° 69, légèrement plus hautre que l'ensemble, transformée au XIXème siècle, et unifiée aujourd'hui avec le 67."

 

Chemin du Vuillonnex 40, vers 1900 et en 2013
"À cet emplacement se trouvait, au XVIIIème siècle et sans doute bien avant, l'embranchement d'un vieux chemin conduisant à Beauvent et qui existait encore partiellement en 1844, bordé de haies."

 

Chemin du Vuillonnex 43, vers 1900 et en 2013
"Cette belle ferme fut construite par la famille Foëx, probablement en 1865-1870."

 

 

Fontaine couvert du chemin du Vuillonnex, vers 1900 et en 2013

À suivre et à commenter ...

 

 

(Toutes les citations sont extraites du livre d'Armand Brulhart, "Confignon. Origines d'un village", Polytone, 2001, pp. 99-128.)

New Posts
  • L'admin
    Feb 27, 2018

    Partagez-vos images avec nous!
  • L'admin
    Dec 5, 2017

    Partagez vos photos-archives. Numérisez et à numériser pour rendre compte du temps qui passe sur notre territoire!
  • L'admin
    Oct 19, 2017

    Points sensibles à aborder avec précaution, la densification et la possible application du moratoire cantonal de la mise sous "zone réservée" de la Zone 5 étaient au centre de la rencontre entre la population de Confignon et Monsieur le Conseiller d'État, Antonio Hodgers. Mercredi soir, la salle communale affichait complet! Conseill-ers/-ères administrati-fs/ves, Conseill-ers/-ères Municipa-ux/-les, Membres représentants d'associations d'habitants, propriétaires concerné-e-s, futur-e-s acquéreur-se-s, futur-e-s locataires..., tout le monde était de la partie! Et pour cause! Préalablement approché par les autorités communales, le Conseiller d'État devait se prononcer sur les requêtes portées par la Motion 125 ainsi que les actions des habitants concernés. Monsieur le Conseiller administratif Dinh Manh Uong résumait la situation en ouvrant la discussion: "Lors de la première mouture du PDCan, la Commune de Confignon avait adressé une lettre à Monsieur le Conseiller Longchamp qui acceptait une densification différée , c'est-à-dire une densification sans modification de zone. De même, au moment de l'apparition des zones réservées dans le discours de l'actuel Conseiller d'État, le Conseil d'État s'est à nouveau exprimé pour signaler que, compte tenu de la forte activité de développement menée par notre Commune, les zones résevées étaient le sujet de trop. C'est dans ce sens-là que le Conseil Administratif a rencontré Monsieur Antonio Hodgers et a porté à son attention trois demandes: 1. Remettre à 2030 la question des zones réservées pour poursuivre de manière adéquate le développement des Grands Projets des Cherpines et Bernex-Est; 2. Lever la restriction d'application de la LCI article 59 sur la Zone 5 de Confignon afin de faciliter la densification de cet espace; 3. Supprimer la mesure de limitation de l'abattement résultant d'une amélioration d'une propriété en Zone 5 par l'entreprise de travaux, à hauteur de CHF100'000.- " En prenant la parole, Monsieur le Conseiller Hodgers reconnaît les efforts demandés à la Commune de Confignon pour répondre au développement démographique de Genève: "Votre Commune va se développer de manière considérable, beaucoup plus que la plupart des autres communes. J'en suis conscient", dit-il avant d'enchaîner son souci de travailler en équipe avec les autorités communales car il n'est pas normal qu'une "aussi petite Commune aux moyens financiers modestes doive assumer seule des investissements importants en plus du développement territorial invoqué ce soir. Confignon a donc, à mes yeux, et ce depuis le début de ma législature, une importance particulière qui se manifeste par la décision suivante: Suite au vote de la résolution municipale pour ne pas réaliser la zone réservée sur la route de Chancy-Confignon, suite à la rencontre datant du mois dernier avec votre exécutif communal, j'ai décidé de surseoir à la réalisation de cette zone réservée sur ce périmètre ." Contente l'assitance écoute attentivement avant de se réjouir, car cette décision a une date limite, termine Monsieur le Conseiller d'État, 2030. Par souci de clarté, il explique que ce périmètre étant inscrit dans le PDCan 2030, il est impossible d'y renoncer en contrevenant aux décisions et avals du Canton et de la Confédération. En ce qui concerne les deux autres demandes, les attentes des habitants ne seront pas entièrement satisfaites. Notamment en ce qui concerne la non application de LCI article 59 alinéa 4 qui, insiste-il, n'a aucune conséquence sur 95 % des propriétaires villa. Cet alinéa n'a pas d'influence sur les travaux d'amélioration, voire d'agrandissement jusqu'à 20% de surface de vie en plus, par contre limite la vente des villas pour "réaliser 3, 4 villas du type bâtiment PPE, en plus avec une architecture monotone et qui bétonne considérablement la zone villa...". La soirée vient à peine de commencer mais l'essentiel a déjà été dit: Les propriétaires et habitants de la zone 5 Chancy-Confignon ont de quoi voir venir pendant les 12 ans qui nous séparent de 2030 sans craindre une mesure moratoire qui leur empêcherait d'entreprendre des travaux dans leur maison dans le cadre de la LCI, à l'exception de l'article 59 alinéa 4.

Ceci est un site wix.com || Tous droits réservés © Commune de Confignon-Pôle Aménagement-2017